Comme un livre

Je regarde le monde du haut de mes 3 pommes et je l’écris au crayon.
Je m’appelle Coquille et souvent, ma petite prière, on dirait un livre.

Prière n°3

Sur la première de couverture, il y a Ton nom en toutes petites lettres très discrètes parce que pour Toi le plus important c’est ce qu’il y a dedans.
Au premier chapitre, je ne sais jamais par quoi commencer.
Au deuxième, je déballe tout. Presque.
Au troisième, j’hésite un peu.
Au quatrième, l’envie soudaine de tout refermer. L’histoire ne me plaît pas.
Au cinquième, j’ai bien fait d’insister un peu. C’est bien de Te laisser la main pour écrire.
Au sixième, je commence à tout dire entre Tes lignes.
Au septième, je comprends le dénouement.
Au huitième, les larmes coulent sur mes joues.
Au neuvième, je souris.
Au dixième, je ne peux pas m’empêcher de poser la dernière page sur mes lèvres et de respirer un peu le parfum des mots.
Sur la quatrième de couverture, il y a une invitation en toutes petites lettres très discrètes.
Il y a toujours une suite. Reviens demain, Je serai là.

 

 

Si vous souhaitez partager ce billet

5 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *