Grains d’Avent

J – une p’tite douzaine 

 

 

Chers amis lectrices et lecteurs,

Ce petit billet n’a pas l’allure désormais habituelle que Coquille en donne, tout simplement parce que Coquille – qui se porte à merveille – écrit un peu ailleurs pour le moment. Elle reviendra. 😉

Alors, comme la place est libre, il y a une joyeuse envie qui vient me démanger le bout des doigts : revenir au bord de mon chemin pour égrener l’Avent. Égrener l’Avent.
Juste ça, exactement.

Poser à la fin de chaque jour de ce nouvel Avent, mon p’tit grain…
Un p’tit grain de sel qui ajoute à la vie un peu de saveur…
Un p’tit grain de fantaisie pour la rendre plus jolie, jusqu’à la folie, et pourquoi pas ? Faut-il être fou vraiment pour aimer à ce point, par dessus tout, coûte que coûte, jusqu’au bout, faut-il être fou pour aimer l’humanité au point de naître homme parmi les hommes ! Peut-être bien qu’il faut que Dieu ait eu un p’tit grain…
 😉

Des p’tits grains de sable ? Sans doute. Même si cette année l’Avent ne dure que 23 jours, 23 jours c’est long pour aimer bien, pour aimer mieux.
Un p’tit grain de…Beauté, sans nul doute!  C’est ce que je vais essayer de venir écrire, Coquille m’a montré le chemin du beau, il ne s’agirait pas de détonner ici. 😉

Égrener l’Avent.
Des p’tits grains d’Amour, du Sien, qui sait si bien nous redire pourquoi chaque année, à nouveau, on L’attend.

     À bientôt les amis !… Soyez prêts  😉

                                                                     Corine

Si vous souhaitez partager ce billet

12 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *