Et si tout ça c’était du vent ?

18 décembre 2019 2 Par Corine

Jour 18

Et si tout ça, c’était du vent ? Ton Dieu une pauvre chimère, ton Jésus un imposteur, ton Ciel un grand vide ?

 

Je n’ai jamais bien su répondre.

 

Si Dieu c’était du vent…

 

 

Je ne sais pas quel nom il aurait parce que de la tramontane ou du mistral je n’y connais rien, du vent du large ou de galerne guère plus, mais je sais que si Dieu c’était du vent, il serait la brise légère. Non que je veuille rivaliser avec Elie dans son désert oh non mais si Dieu était du vent oui, il serait la brise légère, le murmure presque imperceptible ou plus exactement en hébreu le fin silence.
Si Dieu était du vent, il serait ce vent qui jamais ne blesse, jamais ne violente, jamais ne tourmente. Il ne serait ni tempête ni ouragan.
Si Dieu c’était du vent, il serait cette caresse qui défait doucement nos cheveux quand on regarde l’horizon sur le bord de l’océan, ou cette main délicate qui soulève nos mentons pour relever nos visages ou peut-être qu’il ferait couler les larmes parce que le vent parfois à passer trop près des yeux y dépose un peu de Lui.

Si Dieu c’était du vent, je l’aimerais encore bien plus ici-bas pour que mon cœur soit rempli de Sa paix et de Son amour.
Si Dieu c’était du vent, je saurais qu’à ma mort je n’ai rien fait d’autre qu’essayer d’aimer davantage à cause de Lui, pour Lui.
Si Dieu c’était du vent…
Dieu est ce Vent et ça me va.

 

Jour 18: Souffle…!

Girouette de ©Bernard Huguenet

Please follow and like us:
error0