Comme une tempête

24 décembre 2019 3 Par Corine

Jour 24

 

Et il y a toujours ce moment où mon ventre de maman pense à Marie, au feu brûlant qui a vécu en elle, à son oui qui nous a tout donné.

 

Faire naître est une tempête, un vent violent qui serre les entrailles, un souffle intérieur qui ne demande qu’à respirer.
Je crois que je sais vraiment Noël depuis que je suis maman. Oh non pas qu’on ne le sache pas autrement, mais je sais Noël comme ça depuis eux.
Parce que lorsqu’on a déposé mes bébés sur mon ventre, j’ai aussi su que donner la vie c’était à vie. Et une vraie tempête l’a bouleversée à jamais.

Faire naître est une tempête, un vent surprenant qui soulève les entrailles, un autre souffle qui s’unit au nôtre.
Marie. petite Marie, si grande. Je pense à toi. Ton Joseph est là, près de toi, seul. Là où les femmes du village, ta propre mère, tes tantes, tes sœurs, tes cousines auraient dû être. Marie, petite Marie, si forte.
Et la tempête a déchiré tes entrailles, un vent de Vie a ouvert ton corps, un Souffle est né de toi pour nous.

Il y a toujours ce moment où mon ventre de maman pense à toi, Marie, au feu brûlant qui a vécu en toi, à ton oui qui nous a tout donné.

Mes Noëls sont d’éternels mercis.

 

Jour 24
Et merci à toutes et à tous d’être là, d’être venus m’accompagner sur ce chemin d’Avent. Je vous souhaite à toutes et tous du fond du cœur, lecteur de passage, régulier, ami, proche, de vivre un très joyeux et saint Noël. Que ce Souffle nouveau vous apporte un peu de Paix.
Corine

 

Please follow and like us:
error0