Le temps de lever le nez au vent

19 décembre 2019 4 Par Corine

Jour 19 

J’ai hâte.
J’ai hâte de cette veillée qui me remplit le cœur et le corps.
J’ai hâte de partir vers l’église.
J’ai hâte de sentir la vie qui remplit tout, à l’heure où ailleurs elle semble vide, s’attriste, se décline en morose.

J’ai hâte de voir l’enfant déposé sur la paille comme un trésor d’amour offert aux souffrances du monde.
J’ai hâte.

Petite, lorsque j’avais hâte d’un jour, on me disait toujours:
– Le temps de lever le nez au vent, de fermer les yeux et de respirer la vie. Et tu y seras.

Jour 19. Garder encore un peu de ce temps d’Avent : lever le nez pour ne rien oublier du monde, fermer les yeux pour prier, et respirer la vie.

 

 

Please follow and like us:
error0