De nos mains (11)

9 mars 2020 2 Par Corine

Cette semaine, nous entamons notre deuxième “dizaine” de Carême.
Alors,  j’ai eu envie de laisser un peu le quotidien – et non de le délaisser ! – pour vous raconter aussi quelques “mains” de mes évangiles: celles qui me parlent, celles que l’on a raconté, des mains qui nous redisent l’amour de Dieu et nous y ramènent !

 

 

Les mains de Marie

 

Ton ventre s’est arrondi
Tout doucement
Tes mains se posent sur la sphère de vie
Tendrement.

 

Petite, on m’a offert des évangiles illustrés qui avaient appartenu à ma grand-mère. Sous forme de bandes dessinées, je les ai aimées au point d’en user certains coins de pages. Pourtant, il y avait parfois  sur les pages à feuilleter des vignettes absentes que j’aurais aimé ajouter.

Je ne sais si c’est la pudeur d’une époque ou bien un choix du dessinateur mais les pages qui racontaient la naissance de Jésus par exemple me montraient tour à tour Marie, de dos, assise sur le petit âne et enveloppée dans un grand châle, Marie, de dos, devant la porte close de l’auberge, Marie, de dos, devant l’entrée de l’étable, Marie, de dos, tout près de son Joseph qui installait presque convenablement la pauvre étable. Puis, Marie tenant Jésus dans ses bras. C’était un peu court !
Pas une seule image de Marie au ventre rond, pas une seule main de maman supportant la rondeur de son ventre.

 

Tes bras se croisent sur ton amour
Passionnément
Marie
Remplie du feu intérieur, tu attends.

 

En vérité, il n’y avait pas d’attente. L’attente ne se dessinait pas même si chaque année il fallait la vivre dans un temps d’Avent centré sur Sa venue.

Alors, j’écrivais les mains de Marie en poèmes d’enfant, je les dessinais parfois, je les imaginais toujours.
Posées sur son ventre rond, ses mains ouvertes en merci.

 

Et j’ai su très tôt que les mains de Marie que je savais posées sur son ventre étaient celles qui m’avaient donné le désir, ancré au plus profond de moi, de vouloir accueillir des enfants un jour, un jour de devenir maman.

 

 

Bon lundi ! Qu’à l’image de Marie, nos mains sachent accueillir et dire merci pendant ce Carême !…Et prenez bien soin de vous !

à demain

 

 

 

 

Please follow and like us:
error0