Sur le bord (8)

 

Ciel du soir
Fatiguée
Je vais m’asseoir près de Toi
Goûter la tranquillité, la fin d’une journée, le repos des heures
Apaisée
M’abreuver encore à la lumière du jour,
au calme des ombres, au doux du temps qui s’arrête. Enfin.

 

Recueillir les bruits, les blessures, les peines et les jeter au loin
Attraper au vol la douceur qui chancelle, m’attarder sur sa rive, la garder
au cœur de ma prière, au creuset de mes mots, au creux de mes paumes
Rester là
Sur le bord de Ton silence.

 

 

 

Pour partager ce billet

4 réflexions au sujet de « Sur le bord (8) »

  1. Une semaine sans rien ici et ton ‘fatiguée’ prend tout son sens. Mais ta petite prière fait du bien comme toujours. Merci Corine

  2. Si belle ta priere, Corinne, si lumineuse et profonde et qui résonne tant en cette fin d’année scolaire où chacun
    sent tout le poids de ce qu’il a donné, de ce qu’il a reçu … Prendre le temps de s’arrêter tout simplement, d’offrir humblement cette fatigue et se laisser envahir par Sa douceur , Sa paix et Son amour avant de repartir.
    Merci Corinne pour tes jolis mots si justes , si ajustés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.