Mon Avent d’évangile

23 novembre 2020 10 Par Corine

    Et bon Avent Corine, écris tes doux mots…à la lumière de l’évangile !

Ma vieille amie bénédictine ne croyait pas si bien écrire en terminant sa lettre en cette moitié de novembre.

 

Que pourrais-je venir écrire encore ici que je n’aie déjà écrit pendant tous mes Avents de blogs ? Quelle nouvelle idée pour décliner ces jours vers Noël et y dire encore quelque chose qui vaille la peine d’être lu ?
Dix ans de petits mots partagés, dix ans déjà, avec toujours le même plaisir de vous savoir là, fidèles, et l’envie de continuer encore un peu. Mais comment ?

 

Des mots d’évangile.
Non pas une idée mais une évidence. Ces confinements successifs, privés souvent de rassemblements d’église et de réunions de paroisse, m’ont donné le temps – ou l’envie, ou le besoin peut-être ? –  d’ouvrir encore davantage les pages de Son Livre. Goûter Sa Parole, la ruminer, la laisser prendre de la place. 

Des mots d’évangile.
Voilà un Avent plein d’évidences et en même temps de nouveautés car ce n’est pas mon “métier” de creuser l’évangile et le risque d’y dire ce qui n’y est pas ou ce qu’on voudrait y voir n’est jamais très loin. Il y a toujours cette méfiance à mon propre égard chaque fois que j’ose commenter, même brièvement, Sa Parole. Et souvent, je préfère, simplement, la lire et la laisser faire.

Des mots d’évangile.
Alors, oui, j’ose, à l’instar de cette vieille amie qui souvent m’encourage à commenter mes propres remarques et à les oser. Alors oui, des mots d’évangile, mais avec ce que je sais faire: les faire résonner dans mon quotidien, dans la simplicité d’une petite vie de prof, d’épouse, de maman, de femme. Rien d’autre, car, finalement, je ne sais rien d’autre.

Des mots d’évangile. Un par jour, au petit matin, pour le garder au long des heures. Un seul, attrapé dans la lecture du jour. Simplement. Ce mot qui saura m’arrêter, qui osera me faire réagir, qui pourra aussi me pousser à quelques pas sur son chemin vers la pauvre mais si lumineuse étable de Bethléem.

 

Bonne semaine et à dimanche, amis lectrices et lecteurs  🙂

Corine