Témoin

13 décembre 2020 0 Par Corine

“Il est venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière.”

Témoins

C’est mon mot d’évangile pour ce 3è dimanche.

Témoin. J’ai toujours en tête bien avant les témoins des évangiles, les témoins  de ma Foi, les témoins de mon mariage, les témoins de tel ou tel événement, j’ai toujours en tête ce petit bâton qu’à bout de souffle au bout de ma course, je tendais à ma camarade de relais.
Témoin.
L’athlétisme n’était pas mon fort mais la course de relais, j’ai toujours aimé ça. Peut-être bien parce que l’effort était partagé et qu’on se mettait en quatre – véritablement ! – pour donner le meilleur de nous-mêmes.

Je me souviens bien de cette équipe de quatre filles au lycée. En seconde, nous avions même participé à une course inter-lycées avec l’enthousiasme de nos 15 ans. Je partais toujours en premier parce que, la moins rapide de toutes, on savait bien que les trois autres rattrapaient mon retard dès le deuxième ou troisième passage. La seule chose qu’on exigeait de moi, c’était ce passage de témoin. Il fallait qu’il soit parfait. 
Surtout ne pas le laisser tomber. Savoir aussi qu’on pourrait le lâcher quand l’autre, juste devant, lancée dans sa course, le tiendrait bien fermement.
Avec mes trois compères, nous avions mis au point une sorte de rituel: pas un cri de travers au passage, de la concentration seulement, et un seul mot, un seul, comme un signal qui, lancé en l’air dans le vif de la course, voulait dire ‘c’est bon, je l’ai, tu peux lâcher, fais-moi confiance’. 
Ce mot, c’était simplement “témoin”. 
Et à l’entendre, chacune savait qu’elle pouvait lâcher le bâton en toute confiance.

C’est drôle car à chaque lecture d’évangile où le mot apparaît, j’ai cette image – déjà entendue et lue dans des commentaires, rien d’extraordinairement nouveau je sais – et j’ai, surtout, ce cri de confiance en tête. Je me dis que ce n’est pas tout mal pour une fois le mélange des souvenirs…  Témoins d’évangiles, dans ma vie, dans ma Foi, dans mes prières, ça ressemble bien à un petit relais de confiance où je lance et reçois à mon tour des mains tendues… avec, très souvent, de l’amour à transmettre !

 

En ce troisième dimanche de l’Avent, Seigneur, ce serait peut-être pas tout mal qu’être témoins aujourd’hui, ce soit comme un relais pour faire passer Ton Amour de main en main, de cœur en cœur, avec confiance. Et zou, une semaine pour s’y coller ! 😉