Le dernier rayon avant le soir

16 août 2019 0 Par Corine

On gardera ce rayon de soleil, celui qui venait toucher la pointe des pieds, le dernier rayon avant le soir, celui qui nous disait qu’on avait encore le temps de lire quelques pages allongés sur le vieux sofa.

 

Il y a encore un peu de temps, celui qu’on se garde jusqu’à la toute fin. 16 août ça respire encore les parfums d’été mais ça n’en a déjà plus vraiment le goût tu sais. Et ce matin-même appelait mes pas vers une réunion pour nos tout-petits du dimanche. On ne s’est pas racontés les vacances, on était peut-être déjà dans cet autre temps. Bien sûr qu’il y a encore un peu de jours à ne pas regarder sa montre, enfin pas trop, pourtant notre calendrier s’est rempli de préparations septembre octobre novembre oh… l’Avent commence le 1er décembre mais on a encore le temps.

 

Il y a encore un peu de temps, celui qu’on se garde jusqu’à la toute fin. 16 août mon bureau a rangé ses crayons et ses pots. Les cahiers, les classeurs et l’écran d’ordinateur affichent des tableaux. Et cet après-midi mes mains ont écrit toutes les idées, remis en forme les projets. Je n’ai pas oublié les vacances, je les écris encore sur des cartes postales qui vont bientôt leur répondre. Bien sûr qu’il y a encore un peu de jours à raconter la Belgique et l’océan et les amis, pourtant mon agenda se remplit de rendez-vous de dates à ne pas manquer septembre octobre novembre oh… je vais l’aimer encore cet Avent mais on a bien le temps.

 

Il y a encore un peu de temps, celui qu’on se garde jusqu’à la toute fin. 16 août ma pile de lectures est presque terminée, celle que j’avais gardée pour l’été. Les policiers de Qiu Xialong m’ont perdue dans une Chine que je connais pas et ce dépaysement m’a plu. Et puis il y a eu ce Calvino redécouvert et trois nouvelles lectures de Sylvie Germain, la tant aimée,  le dernier Gaudé, de vieilles BD et  ces quelques autres, les spirituels – je souris en l’écrivant – oui, les spirituels, ceux qui pensent l’essentiel et qui me font juste du bien. Bien sûr qu’il y aura encore des lectures les scolaires de septembre octobre novembre oh… et la petite liste de décembre à écrire mais on aura tout le temps.

 

Il y a encore un peu de temps.

Je garde le rayon de soleil, celui qui vient toucher la pointe de mes pieds, le dernier rayon avant le soir, celui qui me dit que j’ ai encore le temps de lire quelques pages allongée sur le vieux sofa. Avant la rentrée.

Pour partager ce billet