Signes de croix – 4

19 février 2021 2 Par Corine

J’ai toujours eu beaucoup de tendresse devant les signes de croix qui hésitent, ceux qui ne savent pas bien comment faire, ceux qui n’osent pas vraiment, ceux qui s’excusent presque d’être là.

La main peine à monter vers le front qui lui-même descend un peu comme pour faire baisser les yeux.
Les doigts se ferment et glissent peut-être trop vite vers le cou sans oser aller plus loin.
Puis ils s’allongent pour attraper le bord de l’épaule gauche et en un repli souvent rapide traversent le haut du corps laissant la main un instant en suspens comme si elle ne savait plus quoi faire.

J’ai toujours eu beaucoup de tendresse pour les signes de croix qui, Mon Dieu, se demandent un peu ce qu’ils fichent là. 
J’aime bien imaginer que Dieu les regarde Lui aussi tendrement.

 

Jour 4.  Puissions-nous pendant ce Carême avoir encore beaucoup de tendresse pour tous ceux qui s’approchent de Dieu avec discrétion, avec maladresse parfois, avec hésitation.

Bon premier dimanche de Carême

à lundi, Corine