Multiplication

– Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi,
combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ?
Jésus lui répondit :
– Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 70 fois sept fois.
Mat 21, 21-22

 

Je crois bien que c’est l’opération préférée de Dieu la multiplication.

J’attendais mon deuxième bébé, il grandissait doucement en moi et peu à peu mon inquiétude aussi. – Comment vais-je faire pour l’aimer autant que mon premier enfant ? C’est drôle les questions qui viennent parfois. Petit Pierre posé sur mon ventre, j’ai senti mon amour non pas se diviser en deux, mais grandir d’un seul coup.
Amour multiplié.

Il y a bientôt 25 ans de mariage et 28 ans de “vie commune”. – Comment vais-je faire pour l’aimer toute ma vie ? C’est vrai les questions qui viennent souvent. Et notre route faite de tant de petits pardons donnés et reçus, multipliés pour s’aimer comme nous sommes, s’aimer davantage encore et s’aimer vraiment.
Amour multiplié.

Il y a les autres, les élèves, les collègues, les bénévoles avec qui je m’active, les copains de la paroisse, les amis et ceux que je croise au bord de mon chemin. Comment vais-je faire pour les aimer justement ? C’est tout le temps ces questions dans les heures de ma vie. Et tous nos petits gestes, nos sourires, et nos pardons aussi pour avancer et grandir ensemble sur un bout de nos chemins.
Amour multiplié.

Je crois bien que c’est l’opération préférée de Dieu la multiplication. Il ne divise ni ne soustrait ni n’additionne simplement. Non. Son amour ne compte pas en vérité et il nous montre le chemin d’un cœur qui grossit, déborde, se remplit. Un cœur qui aime.

Carême, jour 18: je vous souhaite des heures à multiplier vos pardons, vos mercis, vos je t’aime. 🙂

Pour partager ce billet

3 réflexions au sujet de « Multiplication »

  1. C’est bien la question que se pose toute mère à l’annonce de la venue d’un deuxième enfant… et quand un quatrième arrive elle a l’expérience que le même amour s’étend sur toute la fratrie.
    Pour le pardon, oui il faut multiplier l’amour pour parvenir à pardonner, avec la grâce de Dieu, sans laquelle on ne peut y arriver.
    Merci pour ce chemin de Carême.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.