Clin Dieu (2)

– Mais c’est quoi le Carême ?

Voilà. 15 jours et c’est Pâques.

Un non poli à des bonbons d’anniversaire hier, et le petit qui demande:
“C’est parce que vous faites le Carême m’dame ? ” et avant toute réponse, la petite et son autre question:

– Mais c’est quoi le Carême ?

C’est vrai qu’elle ne fait pas caté cette petite sixième.
C’est vrai que les mots de Car’aime qu’on affiche chaque jour sur la porte du collège, ça dit le partage, l’amitié, l’amour, la prière, le jeûne même, mais pas le Carême. 😉
Jour 27 et je me suis à nouveau rendue compte hier que le Carême, je le vivais à coté de plein de gens qui n’en savaient rien.

On était en classe, vie de classe c’est vrai, mais pas le lieu pour une longue explication alors je lui ai juste dit en deux mots après la sonnerie: c’est un temps pour que le Chrétien puisse retrouver Dieu, on essaie de faire attention au partage, à la prière, à l’autre…à Dieu dans nos vies, aux messages de Jésus…
– Et vous faites attention aux bonbons aussi ?

J’ai souri d’un oui, un peu, je fais attention à ma gourmandise parce que je suis vraiment gourmande.

– Et Dieu n’aime pas quand on est gourmande ?

Décidément, ses petites questions de rien me remuait doucement.
– Non, ce n’est pas ça…mais quand la gourmandise devient trop, quand elle empêche de partager sans doute oui. Le Carême c’est ça oui, être avec les autres et avec Dieu, davantage.
– D’accord, le Carême c’est un peu comme donner.

On s’est arrêtées là. La récré était bien entamée. J’avais besoin d’une vraie petite pause dans une journée qui devait s’éteindre très tard.
Fin des cours enchaînée sur une grande soirée solidaire avec les collégiens du doyenné. Chez moi, alors organisatrice, animatrice. Bref, pas de temps à perdre dans les préparatifs.

 

Et le verbe donner était dans tous les sourires, les fous rires, les grands élans de partage, les colères aussi de regarder un monde bancal.

 

Retour fatigué mais heureux, ça me rend heureuse le Carême, faudrait que je le dise ça aussi.

Vacances enfin.
Retrouver les miens. Joie toute douce comme un cocon à aimer encore et qui m’aime tant.

 

Au petit matin. Café. Bible.
Puis le casque sur ma p’tite playlist au hasard, pour écrire ici, un peu…

Mais quoi…?

Mode aléatoire.
Et ça, parmi 400 titres quand même.

Son Clin Dieu, sans nul doute. Ecoutez.  😉

 

 

Pour partager ce billet

4 réflexions au sujet de « Clin Dieu (2) »

  1. J’ai découvert cette chanson la semaine dernière et je trouve très belle avec des mots très juste. Merci de la mettre en avant ici sur votre blog… 😉

    1. 😊 tu sais… Ça se fait souvent bien plus, bien au delà presque, que ce dont je témoigne.Sinon, quand j’écoute les Frangines, je pense à toi 😉 ☀️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.