Suivre et aimer

Souvenir de ton engagement.
Invitation à suivre Jésus et Marie.
                  à devenir Simon de Cyrène
11 avril 2019
p.Vianney

 

Un seul verset dans les évangiles, aucun chez Jean.
Il est si peu ce Simon.

 

 

Porter du bout de mes pauvres bras la fragilité, la souffrance.
Oser prendre dans mes bras le malade, le petit.
Dire, dire encore et redire qu’aimer, au-delà des blessures, est source de ma joie.

Entrer dans la Semaine Sainte remplie de Lourdes.
Remplie des sourires de Jean, d’ Alfred, de Dominique, de Jérôme, de Samuel, ceux qu’on nomme des “pauvres d’Esprit” qui m’ont aimée sans jamais se poser de questions.
Avancer dans la Semaine Sainte portée par les mains blessées de Catherine et de Marie pour qui le corps est devenu prison.
Vivre la semaine Sainte avec les mots de Claude, de Marie-Christine et de Sonia que la maladie et la vie si difficile jamais ne font taire.

 

Un seul verset dans les évangiles, rien chez Jean.
C’est ce presque rien Simon.

N’être rien que celui qui L’aide à porter sa croix.

 

Entrer dans la semaine Sainte remplie de l’amour des plus fragiles.
Savoir qu’Il est venu pour les aimer et porter leur souffrance, pour nous aimer et porter nos souffrances.

Avec eux.
Je ne veux rien d’autre qu’aimer.

          

 

Pour partager ce billet

4 réflexions au sujet de « Suivre et aimer »

  1. Je me souviens d’un petit bout de ton “Joseph” là où tu parlais de la petitesse… Elle te va bien la carte de Vianney. Belle semaine Sainte Corine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.