Croix de granit – 8

25 février 2021 0 Par Corine

Il y a ces croix tout près des pierres de granit. Élevées alors que les corps couchés dorment à jamais.
J’aime beaucoup ce cimetière, comme un jardin familier.

J’aime ces croix de pierre. Parfois je me dis qu’elles sont comme un phare, comme un point de repère, comme une boussole peut-être, pour me dire l’attente de nous retrouver.

Mais c’est incommensurable. Difficile. C’est inconsolable. C’est impalpable la mort.
Tellement possible et impossible à la fois.

Je ne sais pas bien mesurer ça.
Angèle me disait que je n’avais pas encore l’âge. Est-ce qu’il faut être très très très vieille comme elle pour espérer, pour espérer et attendre, pour espérer trouver Dieu dans la mort ?

 

Je ne sais pas bien mesurer ça. 
La souffrance, la maladie, la mort déjà presque là, je les ai accompagnées plusieurs fois mais je ne sais pas vraiment.
Les mains de petit Paul qui ne bougeaient plus et ma main qui les gardait encore.

Le corps froid de Catherine et mes mots pourtant qui lui parlaient toujours. 

 

Je crois oui mais je ne sais pas.
C’est tellement possible et impossible la mort.
C’est tellement possible et impossible Dieu.
Il est tellement là, emplissant chaque espace de ma vie de sa présence.
Il est tellement là, remplissant chacun des bruits de ma vie des échos de son silence.
Je crois oui mais je ne sais pas.

 

Jour 8 – Puisse ce nouveau chemin de Carême être un chemin de Foi.
Et vivre et croire et espérer que notre route n’est qu’une attente. 

 

Je ne reviens pas demain les amis, je vous laisse pour une petite semaine parce que dans ce coin de Bretagne, la connexion est  très difficile…
C’est un endroit pour Dieu je crois. 
😉

À mercredi prochain –  mais pour les impatients et ceux qui suivent “Pépites et Papillottes”, un nouveau podcast est programmé pour mardi après-midi !! 

Bon chemin de Carême à continuer,
à très vite,

Corine
X X X X   
😉